Le chemin de vie 1 enseigne l’importance de croire en soi, de satisfaire son besoin d’indépendance. L’idée est de mener votre vie selon vos conditions et de voler de vos propres ailes. Alors pourquoi agir si souvent comme si votre réussite et votre bonheur dépendaient des autres ? C’est une question à laquelle nous vous invitons à réfléchir.

premier chemin de vie

Les mots clés du chemin de vie 1:

Le progrès

Le chiffre 1 représente le progrès. Cela implique que des étapes doivent être franchies une à une pour atteindre des objectifs plus élevés. Chaque étape est un but en soi et le fait de savoir ce que vous voulez et comment l’obtenir peut vous permettre de réaliser des belles ambitions et de voir vos efforts enfin reconnus.

Le soi

1 le chiffre de l’égoïsme. Les autres peuvent vous considérer comme égocentrique et s’indigner de votre dynamisme. C’est souvent le cas quand ils veulent en avoir davantage et/ou profiter de vous.

L’égocentrisme est inévitable car le soi est précisément ce que vous êtes venu apprendre dans cette vie. Vous devez apprendre à apprécier qui vous êtes et accepter qu’une certaine opposition en provenance des autres soit inévitable.

Lorsque le centrage sur soi devient la conscience de soi, puis l’acceptation de soi et que vous devenez plus à l’aise dans votre rôle de leader/pionnier, les autres seront moins enclins à réagir contre vous.

Le chemin de vie 1 est signe de force mentale

homme fort mentalement

Avoir le sentiment de devoir faire cavalier seul est courant pour les personnes de chemin de vie 1. Les autres peuvent être si résistants à vos idées et à vos besoins que la seule personne que vous pouvez vraiment diriger est vous-même.

On peut se sentir seul au sommet mais être le premier, le pionnier. est votre place naturelle. Vous tirerez le maximum de satisfaction de cette énergie si, au lieu de l’utiliser pour rivaliser, vous utilisez cette vibration de pionnier pour tracer de nouvelles routes dans les domaines qui vous intéressent le plus.

La concentration est la clé

Vous avez besoin de fréquentes périodes d’isolement pour pouvoir vous concentrer sur ce qui est important pour vous. Méditer, c’est se concentrer, ce qui signifie que vous méditez souvent sans le faire consciemment.

La concentration est l’un des dons du chemin de vie 1. Elle est la clé de la réalisation de vos désirs, en particulier lorsque vous apprenez à avoir une vue d’ensemble plutôt que de n’en voir que de petits segments.

Lorsque vous trouvez le courage de suivre votre propre voie et de faire ce qui vous semble bon pour vous, les autres vous soutiendront et applaudiront votre indépendance. Ne les dissuadez pas par une attitude de supériorité, d’intolérance ou de ressentiment.

Pratiquez l’art du leadership tout au long de votre chemin

Pratiquez l’art du leadership en accueillant et en encourageant vos “disciples”, tout en conservant avec confiance votre posture d’initiateur de projet et donc de leader. De toute façon, les autres se rendront vite compte que vous ne vous laisserez pas convaincre de faire quoi que ce soit qui aille à l’encontre de votre volonté ou de vos intérêts.

Bien que des personnes de votre entourage puissent jouer un rôle important dans votre vie, la dépendance, sous quelque forme que ce soit, n’est pas naturelle pour vous. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas être un excellent partenaire, conjoint, parent ou coéquipier, mais les rôles, les horaires et les objectifs doivent être définis, et des paramètres doivent être établis quant à la quantité que vous pouvez confortablement donner.

Les autres doivent savoir que, même si vous êtes prêt à faire des sacrifices lorsque c’est nécessaire, vous ne perdrez pas votre temps ni votre argent pour ceux qui refusent de s’aider eux-mêmes. Vous vous épanouissez auprès de ceux qui possèdent une nature indépendante et créative. Cependant, les conflits d’ego sont fréquents sur le chemin de vie 1.

Votre attitude positive est admirable, mais vous devez veiller à ne pas nier les aspects négatifs de la vie, car ils existent bel et bien et constituent une partie importante de l’équilibre de la vie. Si un problème n’est pas accepté en tant que tel, une solution peut ne jamais être trouvée.

Les points négatifs du chemin de vie N°1

La dépendance

L’un des aspects négatifs les plus souvent niés sur le chemin de vie 1 est celui de devenir dépendant et de s’attacher à des choses, des situations et des personnes qui entrent dans la vie de manière séduisante, pour ensuite devenir des défis à votre liberté.

Le chemin de vie 1 met l’accent sur l’indépendance – il faut donc toujours être conscient de ses dépendances et addictions. Certaines seront évidentes, tandis que d’autres vous contrôleront plus subtilement.

Vous devez reconnaître, admettre et surmonter ces défis.

Vos dépendances sont ce qui s’interpose entre vous et la création d’une vie épanouissante – des pièges que vous avez vous-même mis en place parce que vous avez peur de votre potentiel.

Il peut être difficile d’accepter que votre peur du succès existe. Pour vous, la peur, quelle qu’elle soit, est synonyme de faiblesse. Mais la peur n’est pas le problème dans ce monde. C’est l’incapacité à faire face à nos peurs qui est le problème.

La peur niée ne nous permet pas de faire la différence entre ce qui doit être craint et ce qui ne doit pas l’être. Essayez donc de ne pas nier votre peur d’être jugé – d’être différent. Ce n’est qu’en acceptant et en reconnaissant votre caractère unique que vous serez en mesure de sentir, d’éviter ou de gérer les situations indésirables.

Le déni de la peur

Le déni de la peur ralentira votre progression au point que vous serez incapable de franchir des étapes importantes sans le soutien ou l’approbation des autres. Votre nature est d’avancer progressivement, pas à pas, chaque étape se mettant en place l’une après l’autre, créant un autre nouveau d’appui, qui mènera à quelque chose de plus grand.

Votre nature est celle d’un mouvement constant vers l’avant et vous ne pouvez pas laisser votre déni de la peur (ou votre déni de la culpabilité d’avoir peur) arrêter votre progression. Lorsque vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez toujours vouloir diriger, mais vous n’aurez aucune idée de la direction à prendre et les autres rejetteront alors vos idées, vos croyances, vos méthodes ou votre style de vie.

Lorsque vous cesserez de rechercher l’approbation des autres, vous acquerrez un sens aigu de l’orientation et serez en mesure d’accepter un rôle de leader significatif.

Reconnaitre ses talents

Reconnaissez vos talents et utilisez-les librement, sans compromettre votre individualité. Suivez votre force motrice – votre VOLONTÉ – vos sentiments, vos sens et vos instincts. Lorsque vous atteindrez ce niveau de confiance, des opportunités se présenteront qui vous permettront d’obtenir la reconnaissance et les récompenses matérielles et financières que vous désirez.

Vous avez de forts besoins, intérêts et ambitions personnels et vous devez suivre vos propres convictions pour les réaliser. Comment un pionnier peut-il fonctionner autrement ?

Les autres vous déçoivent lorsqu’ils ne partagent pas votre passion. Il semble n’y avoir aucune raison pour qu’ils vous désapprouvent autant. Vous osez être vous-même. Votre volonté est forte. Vous faites avancer les choses.

Alors pourquoi ne vous acceptent-ils pas tel que vous êtes ?

Peut-être devez-vous apprendre que les besoins, les désirs et les niveaux de conscience de chacun sont différents. Ce qui vous intéresse peut ne pas les intéresser. Chacun évolue à des vitesses différentes et dans des circonstances différentes. La nature personnelle de chacun est différente.

Vous êtes généralement un merveilleux exemple de libre arbitre, mais vous devez permettre aux autres d’être eux aussi ce qu’ils sont, et accepter qu’il n’y a pas de façons fixes de vivre et d’évoluer.

Une fois que vous vous serez accepté pour qui et ce que vous êtes, vous serez en mesure d’enseigner aux autres l’importance de leur individualité et leur besoin d’être originaux et indépendants.

L’humanité a dépassé son besoin d’idoles et de héros. Nous avons plutôt besoin d’informations véridiques qui encouragent les gens à vivre leur propre vie. Vous avez beaucoup à enseigner sur l’acceptation de soi, la détermination, le libre arbitre, la créativité et la satisfaction personnelle.

Mais vous ne pouvez réaliser ce potentiel qu’en vous acceptant vous-même, en étant indépendant, créatif, satisfait de vos propres progrès et désireux d’innover et d’ouvrir la voie aux autres.

Vous pouvez bien “cacher” votre égocentrisme, mais il est quand même présent. Chez certaines personnes, cela pourrait être considéré comme un trait de caractère négatif, mais chez vous, c’est naturel et beau lorsqu’il est équilibré avec la considération pour les autres.

Vous devez apprendre la différence entre l’acceptation de soi et l’égoïsme, l’égoïsme et l’auto-dévalorisation, l’impatience et l’indifférence, le fait d’être trop avant-gardiste et trop vieux jeu, trop rigide et trop facile à vivre.

Connaitre le soi

Apprendre à connaître le soi signifie apprendre à connaître l’EGO. Sans ego, vous ne pouvez pas savoir qui vous êtes. Ceux qui disent que nous devons enterrer notre ego pour être spirituellement “entiers”, oublient que pour être entier, l’ego doit avoir sa juste place et servir son juste objectif. L’ego fait partie du tout.

Nous ne pouvons pas le renier sans renier une partie de nous-mêmes. Vous devez apprendre à équilibrer votre personnalité entre trop et trop peu d’ego, afin de pouvoir vivre des relations profondes et significatives et une expression créative libre. De cette façon, votre ego peut évoluer en même temps que le reste de votre personne.

Il est naturel que votre ego fluctue

Il est naturel que votre ego fluctue fortement à certains moments. C’est ainsi que vous apprenez à l’équilibrer. Lorsque vous êtes vous-même et que vous suivez votre cœur, la vie et l’amour coulent facilement pour vous. Les problèmes surviennent lorsque vous niez ou exagérez vos sentiments. Être soi-même signifie être à l’aise avec soi-même, exactement comme on est.

Les autres peuvent vous voir comme quelqu’un qui pourrait faire mieux si vous vous donniez un peu plus de mal. Ils sont plus conscients que vous de votre riche potentiel. Ils peuvent sentir vos véritables capacités.

Mais vous préférez vivre votre vie selon vos propres conditions et ne voulez pas que d’autres fixent vos objectifs ou vos programmes. Vous pouvez être têtu. Pourtant, en cas de crise, vous pouvez étonner tout le monde, y compris vous-même, en vous levant et en sauvant efficacement la situation. Vous n’êtes pas destiné à suivre la foule.

Au contraire, vous devez trouver vos propres vérités. Votre rôle est d’être original, créatif, influent et satisfait. C’est votre place dans la vie de faire cavalier seul – en tête de foule – en créant votre propre réalité et épanouissante au fur et à mesure.

Soyez original, prenez l’initiative dans toutes les affaires de votre vie, et libérez votre volonté en ne niant rien de vous-même et de ce que vous ressentez. Occupez-vous d’abord de vos propres besoins, et vous serez en mesure de vous occuper des autres lorsque cela sera nécessaire – avec un degré inhabituel de compassion, d’humilité et de compréhension.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Retour haut de page

Quelle est votre couleur favoris ?

Augmentez votre taux vibratoire avec un bijou qui vous fait plaisir !

Quel charkra voulez vous activer ?

Ciblez le bon bijou afin d’harmoniser vos chakras

Sélectionnez votre signe

Trouvez le bijou en pierre qui s’harmonise au mieux avec votre signe astrologique !

Bientôt Disponible !

 

Nous travaillons activement sur ces nouvelles pages, elles seront prochainement en ligne

Quel bijou recherchez vous ?

Filtrez notre catalogue par type de bijou pour trouver VOTRE bijou !