Main en cœur qui montre comment s'aimer soit mêmeIl n’y a rien d’aussi important, mais aussi difficile que d’apprendre à s’aimer soi-même. C’est souvent un processus long et douloureux, qui s’étale sur toute une vie. Et un combat que l’on ne gagne jamais complètement contre soi : nos insécurités, notre manque de confiance en nous (et dans les autres), mais aussi parfois, notre haine de nous.

 

C’est pourtant un cheminement personnel fondamental pour être heureux, s’épanouir dans un domaine qui nous correspond, mais aussi et surtout pour s’ouvrir aux autres, à notre famille, nos amis, mais surtout à la personne qui partage notre vie.

 

Dans cet article, nous reviendrons sur l’importance d’apprendre à s’aimer, et l’impact que notre propre désamour peut avoir sur nos relations amoureuses. On vous partagera également des conseils pour être plus bienveillant à votre encontre, et apprendre à aimer la personne que vous êtes.

 

Quel impact peut avoir votre manque d’amour pour vous

S'aimer soit même coeur ensemble

 Cela peut vous paraître anodin, mais le manque d’amour de soi (qui se traduit par l’impossibilité de nous faire confiance, ou ces petites phrases que l’on se répète et qui nous rabaissent au quotidien), a des conséquences directes, et très néfastes, sur notre relation au monde. En doutant de nous, il nous est presque impossible d’avoir des relations saines avec les autres, puisqu’il faut d’abord apprendre à s’aimer pour pouvoir aimer autrui. Sans cela, nous sommes condamnés à chercher dans son regard, l’amour que l’on est incapable de se donner. On a également des difficultés à transmettre, partager, puisque l’on pense que tout ce qui émane de nous n’a aucune valeur.

 

Impact sur vos relations amoureuses

Le manque d’amour de soi se traduit donc souvent par l’accumulation d’échec amoureux. Nos relations romantiques sont en effet vouées à l’échec puisque lorsque l’on ne s’aime pas, on doute toujours de l’amour de l’autre (que l’on pense ne pas mériter). Notre partenaire finit donc toujours par se lasser de devoir fournir des preuves d’amour continuel, n’en recevant aucune en retour.

Amour coupe qui s'aime

Quand on ne s’aime pas, on a donc tendance à chercher un amour inconditionnel chez son partenaire, de sorte que nous faisons tout pour correspondre à l’image que nous pensons qu’il attend de nous. Finalement, même l’amour que nous lui portons est biaisé, puisque que ce nous cherchons n’est pas tant une personnalité qui nous attire, nous complète, mais un simple témoignage d’affection sans cesse renouvelé, qui conditionne à lui seul notre attachement amoureux. On est donc plus dans un rapport de besoin, que d’équilibre (qui est pourtant essentiel pour créer une relation saine et durable).

Apprenez donc à vous aimer vous-même avant de vouloir rencontrer la personne qui vous donnera l’amour que vous ne vous portez pas.

Comment apprendre à s’aimer

Pour casser ce cercle vicieux, et pouvoir enfin créer une connexion émotionnelle stable et sincère avec l’autre, il faut donc commencer par apprendre à s’aimer soi. La première étape dans ce voyage intime est la bienveillance envers soi-même, qui commence tout simplement par s’intéresser à soi, être curieux de ses propres choix, et chercher à comprendre et se familiariser avec ses pensées, ses émotions. Le but n’est pas de devenir complètement nombriliste, mais d’arriver à faire preuve de compassion. Si vous comprenez le cheminement émotionnel qui vous a mené à avoir tel ou tel comportement, vous pourrez faire preuve de plus de bonté, et de douceur envers vous-même (avant d’en faire preuve avec les autres).

Pour apprendre à vous aimer, vous devez faire les efforts suivants au quotidien :

  • Arrêtez de vous comparer aux autres. Vous êtes une personne unique, avec votre propre personnalité, vos qualités et vos défauts. Votre intériorité, vos aspirations et votre façon de voir le monde vous sont propres, et rien ne sert de vous comparer aux personnes qui vous entourent, car cela ne vous permet pas de juger de votre valeur propre, ni de vous perfectionner. Si vous avez une pensée de comparaison, dites tout simplement « STOP » pour mettre un terme à ce mécanisme néfaste.
  • Remplacez une critique par un compliment. Même exercice quand vous aurez envie de vous dévaloriser ou de vous juger durement. Au lieu d’être trop dur avec vous-même, essayez d’imaginer l’enfant que vous étiez ou un ami, et parlez-vous comme vous le feriez avec lui. Cela vous encouragera à être plus doux, gentil et finalement à vous traiter avec plus de respect et de bienveillance.

Apprenez à vous pardonner. Quoique vous ayez fait, cela ne peut pas être aussi mal que vous le pensez. La culpabilité est un poison qui va complètement altérer l’image que vous avez de vous, et infecter vos relations aux autres. Personne n’est parfait, et il est normal de ressentir de la jalousie, de l’égoïsme, ou de la haine. N’essayez pas de refaire

Pour aller plus loin dans le chemin du développement personnel, vous pouvez consulter certains de ces articles.

Auteur: Jean-François

 
Author

Write A Comment